Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
57

 

Le Brexit désigne la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, et c’est l’une des priorités de l’Europe depuis le 23 juin 2016. En effet, ce changement va bouleverser l’équilibre de l’Union européenne. C’est pour cela que notre équipe de journaliste est allée au parlement européen de Bruxelles pour interviewer M. Andrieu, député européen, afin d’en apprendre plus sur l’avenir de l’Union européenne.

Qu’est-ce que le Brexit ? Le Brexit vient de l’abréviation du mot britannique British et exit (sortir) soit « British Exit » et correspond à la sortie volontaire du Royaume-Uni de l’Union européenne. Lors de son second mandat en tant que Premier ministre, David Cameron, avait décidé d’organiser un référendum qui est un procédé de démocratie semi-directe qui permet aux citoyens de manifester eux-mêmes un choix politique. Il s’agissait ici de se prononcer sur le maintien ou non du Royaume-Uni au sein de l’Union européenne au plus tard en 2017. Ce qu’il a donc fait étant donné que dès le mois de Février 2016, David Cameron, chef du gouvernement, aborde la question au Conseil européen et annonce que le référendum aura lieu le 23 juin 2016. Ce jour là 72% de la population britannique a voté ce qui est un record et 51.9% des voix sont pour le camp du « Leave » qui remporte donc avec la majorité ce référendum. Sachant que David Cameron avait fait sa campagne pour le maintien du pays dans l’Union européenne (référence au Soft Brexit), il décide de démissionner de son poste à la suite du résultat du vote quelques jours après. Son successeur est alors l’ancienne ministre de l’Intérieur Theresa May qui était, elle,  en faveur du Hard Brexit (qui repose sur un retrait pur et simple des engagements qui lient le Royaume-Uni au reste du marché unique). Le processus pour que le Royaume-Uni quitte l’Union Européenne pourrait encore durer deux ans soit le temps de négocier de nouveaux accords avec l’UE. Ainsi, l’Union européenne perd l’une des trois grandes puissances qui s’avère être aussi l’une des plus importantes places financières au monde et le premier partenaire diplomatique des Etats-Unis en Europe mais également l’un des états européens entretenant une armée régulière conséquente.

L’Angleterre fait donc maintenant face à de nouvelles tensions avec le gouvernement écossais avec lequel les relations sont en  train de se détériorer. Le 20 octobre 2016, le gouvernement   régional écossais a publié un projet de loi sur un nouveau référendum d’indépendance. Alors, après le Brexit, un second référendum sur la sortie de l’Ecosse va sûrement avoir lieu.

Nous nous sommes rendues en Belgique au parlement européen situé à Bruxelles afin de rencontrer un député européen, Eric ANDRIEU. Il est élu avec neuf autres députés pour la circonscription du Grand Sud-Ouest pour la première fois 2012 puis a été réélu en 2014. Depuis 2009, ce parlementaire européen est membre du Conseil national du Parti socialiste.

Nous lui avons posé différentes questions au sujet du retrait du Royaume -Uni de l’Union européenne, des conséquences négatives et /ou positives que cela peut avoir :

Notre première question a porté sur sa réaction du résultat au référendum sur le Brexit puis nous lui avons demandé quelles conséquences négatives nous pouvons craindre pour l’Union Européenne ainsi que son opinion sur le Brexit soit, s’il peut selon lui, avoir des effets positifs sur l’Union Européenne. Egalement, nous l’avons interrogé sur la possibilité d’éventuels référendums de même type qui pourraient être proposés dans d’autres pays membres de l’UE et sur l’hypothèse d’autres menaces qui pèsent sur cette association politico-économique.

Nous avons recueilli la réaction de Monsieur ANDRIEU que vous pouvez retrouver ci-dessous :

Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
57

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here