Like
Like Love Haha Wow Sad Angry

Cette page est dédiée à la culture. Mais, qu’est-ce que la culture ?
En philosophie, le mot culture est utilisé pour désigner ce qui est différent de la nature. En sociologie, par exemple, la culture est définie par « ce qui est commun à un groupe d’individus ».

On utilise souvent le mot « culture » pour désigner les pratiques ou services culturels, en particulier dans le domaine des arts et des lettres. La culture est en fait l’ensemble des connaissances, des savoir-faire, des traditions, des coutumes, propres à un groupe humain, à une civilisation.

D’après M. Lahiton, la culture est :

« Une ouverture vers d’autres univers, d’autres horizons artistiques, littéraires, scientifiques, et cinématographiques. C’est une nourriture qui permet de grandir dans sa tête quel que soit son âge. »

Nous en sommes donc venus à nous demander s’il y avait assez de culture au sein du lycée, et, si non, comment nous pourrions la développer ? Pour cela, nous avons posé des questions à certains de nos professeurs.

Mme Ferrarroni, professeure de français et de latin.

Suite à son interview, nous avons pu constater que, selon elle, il y a de la culture dans le lycée sans que l’on puisse dire qu’il y en a beaucoup. Il faudrait que les élèves prennent plus d’initiatives pour développer des projets en se servant de leurs propres richesses dans le but d’enrichir, de faire profiter ou même d’initier d’autres élèves. D’après elle, les projets culturels viennent principalement des professeurs, et il faudrait que cela change. De plus, pour qu’un projet fonctionne et pour maintenir la culture au sein du lycée, il faut qu’il soit régulier, par exemple, une fois par mois minimum.

Mme Berrier-Mons, professeure d’espagnol.

Pour elle, il y a beaucoup de culture par rapport à la taille du lycée, c’est-à-dire que pour un petit lycée, des efforts sont fait pour y faire vivre la culture. Cependant, on pourrait tout de même l’améliorer en créant de nouveaux clubs, projets comme le Club Japonais de l’année passée où élèves et professeurs étaient mélangés. Cette année, le Club Chinois compte une dizaine d’élèves et elle même. Or, ces rendez-vous sont relativement courts car ils ont lieu sur la pause méridienne. Elle nous confie que les professeurs ne sont pas forcés à seulement se contenter des cours de leur discipline, qu’il faut voir plus large, car les professeurs sont des moteurs à la culture. En effet, elle pense qu’ils sont plus aptes à gérer des projets car les élèves, souvent, n’osent pas.

Pour ce qui concerne les voyages, les places sont limitées ce qui fait que tout le monde n’y a pas accès mais la vente de bulbes et des chocolats, que l’on peut considérer comme un projet culturel en lien avec le voyage, implique des élèves dynamiques, autonomes et fonctionne bien.
Toutefois, il y a des projets où elle aurait voulu s’impliquer mais qui étaient déjà occupés par d’autres matières. Elle serait donc intéressée par de nouveaux projets.

Mme Baudrimont, professeure d’arts-plastiques qui s’occuper de l’option arts.

Elle nous a fait part de son manque de lieu d’exposition. Tout d’abord, elle n’expose les œuvres de ses élèves qu’au foyer ou en salle d’étude. Aussi, l’option a une salle à Mirande, qui appartient à Saint-Martin et qui lui permet d’exposer en ville les créations des élèves. Elle a pour projet de se servir des grilles sur les coursives pour exposer or, ce n’est pas couvert, il faudrait qu’il fasse soleil tout le temps pour ne pas abîmer les productions. De plus, elle souhaiterait en poster sur l’ENT pour que tout le monde y ai accès et non pas seulement ceux se rendant en salle d’arts-plastiques.

Enfin, le projet de cette année, après le voyage en Espagne avec Mme. Berrier-Mons, est d’amener l’option art à Circa pour voir une troupe de théâtre préparer un spectacle. Ces derniers viendront ensuite au lycée pour effectuer deux représentations dans les salles et là, chaque professeurs pourra s’y greffer pour permettre à ses élèves d’y assister. C’est un spectacle autour de l’utopie, créé à partir d’idées d’élèves.

RÉCAPITULATIF DES ÉVÉNEMENTS CULTURELS DE L’ANNÉE 2015/2016

*Timon Titus (pièce de théâtre) à Circa

*Sortie DISPO à Sciences-Po Toulouse

*Le festiv’ à Toulouse : Nous sommes partis à Toulouse, et avons animé un débat citoyen. Le but était de faire comprendre aux gens le sens du mot « Frontières ». Certaines personnes ont également dansé. C’était sur une journée complète et il y avait, partout autour du zénith, des tas de stands divers et variés. Nous pouvions aller où nous voulions, et, le soir, il y a eu un concert. Carole Delga est également venue, pour nous présenter un peu le principe et l’histoire du Festiv’.
Depuis ses débuts avec Monsieur Zanco, le lycée s’est déjà rendu cinq fois au Festiv’.

PROGRAMME DES ÉVÉNEMENTS CULTURELS DE CETTE ANNÉE

Voyage en Espagne: fin mars
Voyage en Belgique: fin janvier
Stage de voile: Mi juin
Voyage au ski: Vers le mois de mars
Théâtre: Activité réalisée par Mme Baudrimont le lundi de 17h30 à 18h30 et Mme Saillant le mardi aux mêmes horaires.

Like
Like Love Haha Wow Sad Angry

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here