Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
212

C’est grâce à Tamara Erde que, le lundi 30 janvier 2017, nous avons eu l’honneur de rencontrer Simone Susskind, une député activiste du parlement Bruxellois. Nous avons principalement débattu sur la question de la paix dans le conflit Israëlo-Palestinien : qu’a-t-elle fait durant sa carrière et quels sont ses futurs projets ?

Simone Susskind est député au parlement bruxellois depuis 2014. Elle est engagée depuis bien plus longtemps dans le conflit Israëlo-Palestinien. Elle a mené plusieurs actions sur le terrain en tentant de ramener la communication entre ces deux pays. Avoir été élue députée lui a permis d’attirer les regard des Occidentaux sur ce conflit qui, trop souvent, est négligé.

Retrouvez-la sur son site : http://simonesusskind.be/2014/

« Je suis surtout une activiste. », ce sont les premiers mots de Simone Susskind lors de notre rencontre. Et pour cause, c’est une  femme très engagée. En effet, elle s’implique dans diverses associations, notamment pour un centre communautaire laïque juif dans le but de montrer que l’on peut être juif sans être forcément religieux. Elle nous confie, qu’elle est athée. Elle s’est notamment investie pour des programmes éducatifs et culturels. Depuis ses 15 ans elle a compris qu’il ne pourrait pas y avoir d’avenir pour l’État d’Israël s’il n’y avait pas d’État Palestinien à côté. Son projet était en premier lieu de réunir des Israéliens et des Palestiniens pour ramener le dialogue. Elle a donc créé des rencontres entre des hommes et des femmes, et parfois seulement des femmes, de ces deux États. Elle a appelé ces rencontres « Give peace a chance ». Ce furent parfois les premières rencontres publiques entre les deux camps qui eurent lieu. Le groupe de femmes a d’ailleurs collaboré pendant plus de vingt ans. Un an avant notre entrevue Mme Susskind a aidé des femmes Marocaines à entrer dans le monde de la politique. Ainsi, des élues municipales Belges ont encadré ces femmes, qui n’avaient, pour la plupart, aucune expérience. D’autre part, un film a été réalisé à ce sujet et Mme Susskind a des projets identiques pour les prochaines élections en Tunisie.

A Bruxelles, elle a travaillé avec des lycéens issus de milieux socio-économiques et socio-culturels différents. En effet, elle voulait leur montrer que derrière les images négatives qu’ils peuvent avoir du conflit Israélo-paléstinien, se trouve une autre vérité plus riche et plus complexe. Ce projet s’appelait « Israël et Palestine, pour mieux comprendre ». Ce que nous venons de résumer en quelques lignes n’est évidemment qu’un vague extrait de tous les combats que Simone Susskind a mené à ce jour. Pour elle, être politique, c’est mener son combat jusqu’au bout, sans hésiter à se rendre sur le terrain.

Inès, Laure, Elia & Elodie 

Israël-Palestine: Pour mieux comprendre 2016 :

Israël-Palestine: Pour mieux comprendre – AIM – Avril 2015 :

Comment abattre les clichés et les murs ? :

Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
212

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here