Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
1

Chronique écrite:

 Bonjour à tous et à toutes vous êtes sur Radio Jeune Actu, la radio des élèves du lycée Alain Fournier, nous sommes aujourd’hui deux élèves de terminale S Rémi LAMOUREUX et Simon BIFFI et nous allons évoquer le thème Ethique, technologie et défense pour vous faire part d’un sujet qui est source de débats : les nouvelles technologies dans le monde militaire.

    Présentation du sujet 
Les nouvelles technologies ne cessent de se développer  de nos jours et sont apparus dans le monde militaire dans les années 2000. Elles pourraient dans le futur prendre le dessus sur les êtres humains et remplacer les soldats ce qui ne plait pas forcément à tous le monde.
    Problématique : La grande question est alors:  Faut-il remplacer les soldats par des robots ?
 Contenu :  
Aujourd’hui les nouvelles technologies telles que les drones et les robots de combats prennent de plus en plus de place dans le monde militaire, en effet les drones surnommés ‘’avions sans pilotes’’, sont en plein développement: ils constituent 95 % des missions de surveillance mais devrait aussi s’imposer en tant qu’ armes de combats incontournables capables de bombarder, tirer des missiles, réliser des attaques ciblées, faire de la surveillance, du renseignement, de la reconnaissance et même appuyer des troupes au sol.
La doctrine ‘’zéro mort’’ mais aussi la baisse des effectifs a encouragée la mise en place des drones armés à cause de l’opinion devant les pertes de soldats. De nos jours de plus en plus d’armées s’équipent ou développent ce projet.
La France ne prend, elle, aucune position pour l’instant sur les drones armées, elle ne possède à ce jour que 3 drones de renseignment mais qui pourraient dans l’avenir être armés.
Le premier drone armé a été déployé par les USA en 2007 en Irak pour remplacer un escadron de chasseur par des drones ‘’Reaper’’.
Lavantages de remplacer les soldats  sont les suivantes :
  •  Ils  peuvent survoler des zones à risques et reculées en toute sécurité
  • Ils sont léger et lents et sont donc difficiles à atteindre par un missile
  • Ils possèdent des capteurs optiques, infrarouges, radars et optronique  de plus en plus puissant et précis et donc des capacité nettement supérieure aux soldats  humains
  • Il ont une autonomie de 24h sont à la pointe de la discrétion et ont une porté de plus de 12km
  • Ils ne mettent en danger aucun personnel 
  • Les futurs drones pourront porter des bombes de 200kg, seront moins  chers et plus efficaces que les chasseurs
  • Ils ne font pas plus de dommages collatéraux que des avions ou que des soldats humains
Mais ils y a aussi des faiblesses comme :
  • Ils sont très faciles à brouiller avec du petit matériel
  • Ils dépendent de la qualité des liaisons satellite (très mauvaises au  Moyen Orient et en Centre Afrique) et du renseignement pour  identifier les cibles ce qui demande une assistance supérieure à un soldats humains 
  • L’ordre de tir doit être confirmé par une équipe de ciblage au sol et par  des interprétateurs d’images
  • Les  futurs drones de combats, lourds et armés, seront atteignables par  des missiles 
  • Ils n’agiront avec aucune conscience directe et n’auront pas la connaissance de l’impact que pourront avoir leurs actions
  • La guerre n’aura alors aucun sens et pourrait basculer dans la guerre virtuelle
Un pilote à prononcé cette phrase qui peut faire réflechir ‘’Il ne faudrait pas que cela devienne la guerre technologique des lâches contre la guerre des héros humains’’.
Illustrations sonores 
Conclusion
Nous pouvons finalement dire que le fait de remplacer les soldats par des robots reste un point positif au niveau des pertes humaines qui sont encore relativement élevées  et des performances militaire avec moins de dommages collatéraux  mais que celui-ci pose un réel problème d’éthique et de responsabilité auprès des assaillants qui n’auront aucune dignité à abattre à distance.
Le sujet est alors pas complètement clair et mériterait que les Etats s’y penchent fortement dessus afin de trouver des accords.
Chute : 
Merci de votre attention et n’hésitez pas, si vous le souhaitez,  à vous exprimer sur ce sujet sur le Twitter du lycée Alain Fournier LpoA_Fournier32.
Sources:
LECOMTE Erwan. L’envol des avions sans pilote. Sciences et avenir. Juillet 2015. n°182  P16-23.
GUIBERT Nathalie. Les drones de combat vont-ils transformer la guerre? Le Monde. 14 mai 2010. n°20311.p6-7.
REDON-CLAUZARD Nathalie. Des yeux et des oreilles. Science et vie Junior. Juillet 2007. n°69 p42-47.
ZECCHINE Alain, Gallois Dominique. Défense: L’explosion du marché des drones. Le Monde. 18 Juin 2008. n°19717. p23.
JOBARD Thierry. Guerre ou chasse à l’homme? Sciences humaines. Juillet 2008. n°251. p70.
AYAD Christphe. L’armée Syrienne utilise des drones contre les insurgés. Le Monde. 16 mars 2012.  n°20887. p8.
RAFFEGEAU Romain; De bons petits soldats robots. Science et vie junior. Avril 2014. n°295. p22-25.
GUIBERT Nathalie. Avec les robots guerriers, la guerre va changer de visage. Le Monde. 13 novembre 2011. n°20781. p2.
GRUMBERG Pierre. Les armées de terre parient sur les robots. Science et vie. mars 2010. p84-91.
LASCAR Olivier. Petman, le robot humanoÏde. Science et vie junior. n°273. p32.
DUPONT-CALBO Julien. La mécanique bien huilée d’iRobot. Le Monde. n°21273. p6.  
Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
1

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here